Archive pour la catégorie ‘C’est près de chez vous’

Biocybèle 2013, la Foire Bio organisée par Nature et Progrès, se tient à Graulhet le 19 et 20 mai

Mardi 14 mai 2013

Biocybèle, la plus grande foire bio du Sud Ouest, se tient cette année le 19 et 20 mai sur le site de la Bousquétarié à Gaulhet dans le Tarn.

Cette foire, organisée par Nature et Progrès, propose une grande diversité d’exposants qui sont principalement des producteurs, mais pas seulement.

Les visiteurs pourront également découvrir des transformateurs, des associations et une excellente animation culturelle.

Plus de 200 bénévoles travaillent pour que tout se passe bien. L’entrée est gratuite et il y aura de la restauration Nature et Progrès sur place. L’objectif est toujours d’encourager le rencontre entre le producteur et le consommateur et promouvoir l’achat local et direct des produits biologiques.

Le Pistou de la Ferme de Bonneval

Plusieurs acteurs biogis seront présents. Louis Tweer de la Ferme de Bonneval vous fera découvrir, entre autres, ses préparations condimentaires telles le Pistou ou l’Aillou, préparés exclusivement d’ingrédients végétaux cultivés à la ferme.

Il y aura également du vin du Bois Moisset, ou du Domaine de Lafage. Les Ânes d’Autan, des cosmétiques bio à double certification, seront également sur place, ainsi que Muriel Noyé avec ses « cocktails du soleil ».

Biogis vous encourage à y aller nombreux et profiter de cette ambiance conviviale et saine.

Bio Complices propose des paniers de fruits, légumes et épicerie fines issus de l’agriculture biologique locale

Mercredi 17 avril 2013

Bio Complices propose de vous livrer une grande sélection de fruits, légumes et d’autres produits issus de l’agriculture biologique locale. Ils sont livrés en entreprises et points relais sur l’agglomération toulousaine et localement dans le Gers, sous forme de paniers.

Un couple engagé dans le bio

Bio Complices c’est Laetitia et Anthony. Venus s’installer dans la ferme familiale à Caheilhan dans le Gers après quelques aventures, ils se sont aperçus de la richesse des productions environnantes.

Leur petit village de 180 habitants est fort de 3 maraichers bio et une productrice de safran bio, Valéry Galy. Ils ont trouvé une multitude de productions artisanales biologiques de grande qualité dans un rayon de 100km.

Des bons produits bio à proximité, un seul intermédiaire : Bio Complices

Tous ces bons produits à proximité leur ont donné l’idée d’être le seul intermédiaire entre la production locale et le consommateur final. Ils ont rénové l’ancienne étable de la maison, et se sont lancés dans la création d’un site internet www.biocomplices.fr. Vous pouvez composer vos paniers à partir d’une grande sélection de tous ces bons produits bio locaux et les faire livrer à votre entreprise ou en point relais.

Fruits et légumes issus de l’agriculture biologique locale

Laetitia et Anthony se régalent à rencontrer tous les acteurs bio qui les entourent. Ils mettent un point d’honneur à trouver des producteurs qui soient véritablement engagés dans une démarche de respect de l’environnement, qui travaillent intelligemment et gèrent de la manière la plus autonomes possible leurs exploitations.

Biogis est ravie de d’accueillir Bio Complices parmi nos acteurs. Nous vous encourageons vivement de découvrir leur histoire sur Biogis, et à partir du 1er mai, commander les produits sur www.biocomplices.fr.

Les moutons tondeuses pour des espaces urbains, une belle initiative en essai à Paris

Mardi 2 avril 2013

Les moutons pour tondre les gazons, quoi de plus écologique ?! La mairie de Paris souhaite faire l’expérience pour ensuite, si cette solution s’avère efficace et gérable, l’étendre aux autres grands espaces verts de la ville.

Finie la pollution par les pesticides et les engins ? Les moutons, d’une race de petite taille mais robuste, seront en « eco-pâturage » sur un site de 2000m².

Les moutons seront en pâturage pendant plusieurs périodes à partir du 3 avril jusqu’en octobre. Lorsqu’ils ne seront pas sur le terrain, ils seront hébergés par la Ferme de Paris.  Cette ferme qui est située dans le Bois de Vincennes fonctionne dans le respect de l’environnement : techniques d’exploitation de l’agriculture biologique, rénovation écologique des bâtiments, limitation des nuisances et pollutions et gestion paysagère.

Les moutons « tondeuses » seront suivis par les experts de la ferme pour assurer leur bon état de santé.

L’équipe de Biogis.fr félicite cette initiative et espère qu’elle s’avérera concluante. Voir de moutons sur des grands espaces verts dans le milieu urbain sera un plus pour tous les citadins avec moins de nuisances de bruits et de produits chimiques.

Prennez des voitures en autopartage, moins de voitures sur la route, moins de pollution

Vendredi 22 mars 2013

Saviez-vous que les français passent 70 millions d’heures par an à chercher un espace de parking ! Quelle frustration quand il faut tourner un bon moment avant de trouver cette place précieuse pour y laisser sa voiture, sans parler du coût du carburant et la pollution générée !

Selon l’Ademe (l’Agence de l’Environnement et maîtrise de l’énergie) le système de mise à disposition du service « auto partage » remplace neuf voiture personnelles. L’auto partage est un système d’abonnement mis en place dans beaucoup d’agglomérations françaises. Ce système met à disposition des abonnés des voitures électriques.

A Paris, par exemple, Autolib’ permet à ses abonnés de louer une voiture électrique pour une courte durée, sans obligation de la ramener à la place de départ. On peut circuler librement dans toute l’Ile de France.

L’étude de l’Ademe a trouvé que les gens qui peuvent bénéficier de ce service, change d’habitudes. Ils laissent plus facilement leur voiture personnelle à la maison pour des raisons de coûts et de facilité. Pour un véhicule en auto partage, 9 voitures personnelles de moins se trouvent sur les routes.

L’équipe de Biogis encourage ceux qui peuvent de s’abonner à ce service. Le geste pour l’environnement est non-négligeable. Espérons que d’autres villes vont suivre l’exemple et proposer des voitures en libre service.

La commission européenne n’a pas réussi à trouver un accord pour sauver les abeilles

Mardi 19 mars 2013

La commission européenne n’aurait pas réussi à trouver un accord pour mettre en place sa proposition d’interdire pendant deux ans plusieurs pesticides mortels pour les abeilles.  Le résultat du vote n’a pas permis un oui ou un non, car ils n’ont pas obtenu une majorité dans un sens ou dans l’autre.

La proposition de  suspendre  l’utilisation de trois néonicotinoïdes présents dans certains pesticides sera maintenue car elle n’a pas été rejetée : il y aurait donc de l’espoir de sauver nos abeilles ?!

Ce serait l’abstention de cinq pays, notamment l’Allemagne et l’Angleterre, qui aurait fait que le vote n’ pas pu arriver à un résultat. Que faut il faire pour que ces pays cessent d’écouter les industriels et qu’ils regardent ce qui se passe dans les ruches. Ce ne sera pas une interdiction définitive, mais une période teste qui permettrait de voir si effectivement il y aurait moins de morts d’abeilles.

Nous le savons tous, sans les abeilles, pas de nourriture pour l’homme ! Alors, réagissons.

Renseignez vous auprès des apiculteurs, ils sont le mieux placés pour vous informer sur le comportement des abeilles. Par exemple, Les Ruchers d’Embideau sur Biogis.fr