Nos amis les abeilles que nous d├ętruisons

31/03/2010

Nos amis les abeilles que nous détruisons

img-0460-jpg-500

Saviez vous que plus de 14 milliards d'abeilles ont péri depuis depuis 1997 en France. En moins de 10 ans, 30 à 40 % des abeilles ont été décimées en Europe. Ces chiffres sont très inquiétants et même choquants. La cause de ces disparitions ? Selon les experts*, l'activité de l'homme.

L'utilisation intensive d'insecticides, herbicides et fongicides ainsi que le développement de grandes surfaces de cultures qui détruisent la diversité végétale ont crée des victimes. Les abeilles sont les premières victimes de la dégradation de l'environnement.bee

Lorsqu'on parle d'abeilles, on parle également de tout insecte pollinisateur (papillons, bourdons...). Sans pollinisation, que devient la biodiversité et que devient l'homme ?

80 % des espèces de plantes à fleurs de notre planète, soit plus de 200 000 espèces, dépendent de l'abeille pour leur contribution à la pollinisation !

Notre agriculture, (arboriculture, culture de plein champ, cultures fourragères, maraîchère, florales), sa diversité et l'équilibre des écosystèmes naturels dépendent du travail de l'abeille.

 

Il semble également que d'autres activités de l'homme causent une mortalité importante parmi les abeilles :

antenne-relais-photo

 

 

En analysant toutes ces causes de façon individuelle, on comprend mieux la difficulté des abeilles. En cumulant toutes les causes on tire le signal d'alarme sans hésitation. Les abeilles sont confrontées à des attaques de tous les côtés - comment peuvent-elles survivre !

dscf0010-jpg-500Heureusement les apiculteurs engagés sont très actifs dans la reconstitution des cheptels.

La prise de conscience, bien que lente et tardive, prend forme. Des actions se mettent en place et les citoyens peuvent participer pleinement.

Afin d'aider la prise de conscience, la charte « Abeille », Sentinelle de l'Environnement », a été créée.

En signant cette charte les collectivités et des entreprises s'engagent de manière concrète à alerter, informer et sensibiliser le public aux différents périls qui menacent les abeilles.

Ils accueillent 6 à 8 ruches sur le toit de leur immeuble, au sein de leurs espaces verts ou dans les jardins publics.

 

*Renseignez vous sur le site www.unaf-apiculture.info

 

*D'autres articles intéressants :

http://www.rfi.fr/sciencefr/articles/088/article_51255.asp