La filière bio s'engage avec la FNAB

06/04/2012

La filière bio s'engage pour la qualité, la saisonnalité et la protection de la biodiversité.

La FNAB* (Fédération Nationale d'Agriculture Biologique des régions de France) a établi une charte qui engage les signataires à œuvrer pour proposer des pommes et poires bio divers, de saison et de qualité. L'objectif est de faire signer cette charte par les partenaires de toute la filière, de la production à la distribution.


Grâce au nombre important de conversions de ces dernières années les pommes et poires bio locales sont aujourd'hui disponibles d'août à fin mai.

 

En agriculture biologique, on favorise l'implantation des variétés de pommes ou de poires du terroir. Ces variétés sont adaptées au sol et au climat ; elles sont plus robustes, et de ce fait elles résistent mieux aux maladies et aux attaques d'insectes de façon naturelle. Ces variétés, souvent anciennes, offrent des qualités gustatives et culinaires très intéressantes. Les consommateurs peuvent trouver des saveurs et des textures oubliés.

 

aout-2005-023-500

 

 

Au delà de la favorisation de la biodiversité, la protection de l'air et de l'eau, l'agriculture biologique a un impact social non négligeable. Selon une étude INRA**, travailler en agriculture biologique revalorise le métier d'agriculteur et contribue à la création d'emploi pour faire face à un surcroit de travail sur la ferme.

 

 

 

Il faut encourager et optimiser cette croissance en favorisant et facilitant la commercialisation de ces fruits. Il revient à tous les acteurs de la filière bio de réunir leurs différentes expertises et de mettre en avant ces bons fruits de saison, locaux et bio. Il faut s'appuyer sur des échanges équitables et durables.

A la petite échelle, le fonctionnement des fermes en agriculture biologique encourage les  circuits courts et de proximité ainsi que le contact direct avec le consommateur. Cependant, si l'on souhaite voir une agriculture biologique à plus grande échelle, les acteurs de la commercialisation doivent s'engager pour favoriser des relations commerciales, équitables et durables.

Le 2 mars 2012 lors du Salon Internationale de L'Agriculture à Paris, six grands acteurs se sont réunis pour prendre ces engagements ensemble, en signant la charte de la FNAB. Ils se sont engagés à :

 

 

Augmenter le nombre de variétés différentes, venant des différentes régions, aide à lutter contre une compétition qui fait baisser les prix. Cette baisse rend difficile le maintien et le développement des structures de production. Il faut des prix justes pour construire une filière biologique équitable et durable.

 

*LA FNAB est le seul réseau professionnel agricole national spécialisé en AB. Fondée en 1978, son objectif était de porter la voix des producteurs bio. Elle fédère les groupements régionaux d'Ab sur le territoire français.

 

**Concilier des performances pour une agriculture durable : l'agriculture biologique comme prototype. Résultats de recherches du département INRA - Sad-Façade n°2011/33, 4 p