Archive pour le mot-clef ‘produits bio’

La bière biologique « La Fille de L’Orge » des Terres de Solan

Jeudi 25 avril 2013

La Fille de L’Orge est une bière issue d’une toute petite brasserie artisanale  installée depuis 2008 à la ferme biologique « Les Terres de Solan » .

La biodiversité sur les Terres de Solan

Françoise et André de Solan sont installés en 1982 sur une propriété familiale, au sud de Toulouse, à Carla Bayle en Ariège.

Une conversion à l’agriculture biologique

Très rapidement, avec le temps et leur pratique professionnelle, il leur est apparu de façon évidente la nécessité de  de passer à une agriculture ayant un moindre impact sur l’environnement et la santé humaine.

Cela a demandé plusieurs années d’effort,  beaucoup de ténacité et de travail, mais finalement l’ensemble de la propriété (200 hectares) a été certifié en Agriculture Biologique en 1995. Vous pouvez découvrir toute l’histoire de la ferme en visitant leurs pages sur Biogis.

Pommes biologiques des Terres de Solan

Une gamme riche de produits biologiques

  » Terres de Solan »  propose une gamme riche de plusieurs produits transformés à la ferme. Le jus de pommes, le cidre, l’huile et farine de chanvre, farine de blé,  pain…et bien évidement leur bière « La Fille de L’Orge », connue et appréciée depuis quelques années.

C’est André qui  brasse 4 types de bières: Blonde, Ambrée, Blanche et Noire ainsi que des bières de saison comme la bière d’hiver et la bière au chanvre.

Bière La Fille de L’Orge

La Fille de L’Orge, une séléction de bières de qualité

Avec Françoise, ils sélectionnent les malts et les houblons parmi les meilleurs  malts et houblons biologiques Français et Belges. Ils rajoutent à la fabrication des céréales de leurs champs et des fleurs de leurs haies.

Ces bières sont disponibles dans les magasins spécialisés tels les Biocoops de la région, Ki Vie Bio, Bioasis  et d’autres magasins, ainsi que sur des marchés.

Goutez y*, vous serez séduits par les saveurs et parfums délicieux, Biogis l’a été ! Tchin Tchin !

*(bien sûr à consommer avec modération)

La Semaine pour les alternatives aux pesticides, des évenements pour alerter le public aux enjeux

Jeudi 21 mars 2013

Hier a commencé, pour le huitième année, « la semaine pour les alternatives aux pesticides » coordonnée par l’ONG Générations futures.

En France, le pays européen le plus gourmand en produits phytosanitaires, il reste beaucoup de chemin à faire avant de réduire de façon significative la consommation de ces produits chimiques dans l’agriculture. En effet, 90 % des pesticides sont utilisés par le monde agricole.

L’objectif de cette semaine est d’attirer l’attention du public aux enjeux tant sanitaires qu’environnementaux de l’utilisation des pesticides. Avec l’arrivée du printemps, les épandages recommencent. Il existe des alternatives.

Plus de 700 événements seront organisés à travers le monde pour promouvoir les alternatives et pour faire régir les gens. Faire passer l’information est la meilleure moyen de faire prendre conscience aux gens que les pesticides ne sont pas neutres sur notre santé en notre environnement.

Renseignez vous sur les manifestations qui auront lieu autour de chez vous en suivant ce lien.

Consommer bio et de proximité est le meilleur moyen de vous assurer de ne pas retrouver des pesticides dans votre assiette. Trouvez un producteur proche de chez vous en cherchant sur biogis.fr

Les résidus de pesticides dans notre nourriture, EFSA a publié son rapport

Lundi 18 mars 2013

EFSA (L’Autorité européenne de sécurité des aliments) a publié en février son dernier rapport sur les résidus de pesticides dans l’alimentation. Les chiffres concernent l’année 2010. Selon le rapport, les résidus trouvés dans les aliments dépassent très rarement les limites européennes légales (LMR – limites maximales de résidus).

 Ce qui est très intéressant à noter (autre le fait qu’on accepte la présence de pesticides dans nourriture !), est que dans certains aliments, le taux « acceptable » est dépassé, et ce surtout quand les produits sont importés dans l’UE en Norvège et en Islande.  Les taux peuvent être jusqu’à 5 fois plus élevés que ceux relevés dans ce pays.

 Les produits dont les échantillons présentaient les taux les plus forts au dessus de la LMR sont l’avoine, la laitue, les fraises, les pêches, les pommes et les poires.

 Cette information devrait encourager les gens à privilégier l’agriculture française, locale et bio !

La pollution est partout, ils ont trouvé des résidus de pesticides dans des échantillons de produits biologiques, mais, le risque d’en trouver est surement bien moindre !

Cherchez un producteur bio proche de chez vous sur Biogis.fr ou sur un marché. Vous ne serez pas déçu de la qualité gustative de vos achats. Régalez vous tout en confiance.

 Les pesticides dans nos assiettes ? Non, merci !

Plus de détails, lisez l’article sur actu-environnement.com

Ferme de Bonneval, une gamme riche et variée de produits bio tous cultivés et transformés à la ferme

Jeudi 14 mars 2013

Cette ferme familiale située à Montaigu de Quercy est en agriculture biologique depuis plus de 30 ans. Aujourd’hui, Louis Tweer et ses parents proposent une riche variété de produits, tous cultivés et transformés à la ferme pour assurer la qualité à tous les étapes.

A la ferme de Bonneval, on travaille de façon à protéger la vie du sol.

On la nourrit par les résidus de culture et de fumier. On ne retourne pas trop la terre, on maintient les cours d’eau, on soigne les arbres.

Tous ces éléments font partie du paysage et de l’écosystème local, il faut chercher à les valoriser et ne pas à les détruire. C’est en faisant ainsi que les produits récoltés sont naturellement d’une très bonne qualité.

La gamme de produits est très étendue, et ne cesse de s’accroitre. Le plaisir de cultiver des végétaux gouteux et de les transformer a été une source d’inspiration.

Il y a notamment la gamme de préparations condimentaires : L’Aillou, Le Pistou, L’Aillou  Pimenté et le Pimentou.

Découvrez la Ferme de Bonneval à travers leurs pages sur biogis, et surtout trouvez le réseau de distribution afin de pouvoir déguster à volonté ces produits qui sont l’expression de leur terroir et de la ferme. Régalez-vous !

Des études montrent que les français consomment de plus en plus régulièrement des produits bio…

Jeudi 7 février 2013

L’année 2012 fut une année riche pour le monde biologique ! En effet, d’après des études de l’Agence bio,  plus de deux personnes sur trois ont consommé bio et 43% en ont consommé au moins une fois par mois. De plus, 8% en consomment tous les jours, contre 6% en 2010 et 2011.

 Aujourd’hui, le bio devient un mode de vie et s’inscrit de plus en plus dans la durée. En effet, la production ne cesse d’accroître et les français sont de plus en plus demandeurs de produits biologiques.

Le point néfaste de cette étude est représenté par les français qui ne consomment jamais bio, environ un tiers de la population. Pour 77% d’entre eux, il s’agit d’une raison économique alors que pour d’autres, c’est simplement une question d’habitude.

En cette année 2013, nous espérons que l’agriculture biologique continue à augmenter en part de marché, dans notre pays.

Pour cela, nous vous invitons à découvrir l’histoire des producteurs bio présents au tour de chez vous, en vous rendant sur notre site.