Archive pour le mot-clef ‘conversion’

Dans le Gers, le bio explose!

Vendredi 25 novembre 2011

Ce Lundi 21 Novembre à eu lieu à Auch un forum de l’Agriculture bio, consistant à convaincre le plus d’agriculteur possible à convertir leur exploitation en agriculture biologique.

Les magasins bios ne cessent de s’ouvrir, on est passé de 1 magasin à 8 magasins dans les alentours de Auch et les ventes ne cessent de croître ! En effet, pour l’exemple de Biocoop à Auch, en cinq ans ils ont crée onze emplois, et ils ont doublé la surface de vente et multiplié le chiffre d’affaire par 4 !

Le Gers est le 1er département français en grandes cultures bio, en 2010 on à vu une augmentation record de 40% des fermes et des surfaces bio ! Aujourd’hui le Gers représente 8% de la collecte nationale bio.

« Il y’a beaucoup plus de clients qu’avant, on sent des prises de conscience sur la façon de s’alimenter » affirme Pierre Pujos ; gérant du magasin Biocoop.

L’équipe Biogis porte une attention très particulière a cette expansion du bio dans le Gers et vous invite à vous, consommateurs, à trouver un producteur bio sur son site.

 

Le vin bio prend du terrain!

Jeudi 7 octobre 2010

Selon les chiffres de l’Agence Bio (groupement d’intérêt public pour la promotion de l’agriculture biologique) publiés mercredi, entre 2008 et 2009 le nombre d’exploitations à s’orienter vers le bio a augmenté de près d’un tiers. Aujourd’hui, la France compte plus de 3024 exploitations lancées dans l’aventure bio.

dscf5129_m1

Grâce à la demande importante de « vin bio » de la part des consommateurs, les viticulteurs prennent conscience que c’est en investissant dans une agriculture durable qu’ils vont pouvoir conserver, voire, augmenter leurs parts de ce marché en pleine explosion.

Fin 2009, les exploitations en conversion représentent plus de 50% des surfaces engagées dans la viticulture biologique. Ce chiffre démontre de façon claire et nette l’engagement des viticulteurs dans le développement durable et l’affirmation de leurs convictions.

Cependant même si ils peuvent afficher sur leurs bouteilles le logo AB grâce à l’appellation « raisins issus de l’agriculture biologique », il n’existe aucune certification en ce qui concerne le processus de vinification. Or les viticulteurs peuvent réaliser toute sorte de transformations qu’elles soient bio ou non…

L’équipe de Biogis est ravie de constater cette importante augmentation dans ce domaine, mais espère la mise en place d’une certification complète.

L’Agriculture biologique se développe, mais pas assez vite

Mercredi 10 mars 2010

Lors du séminaire de l’Agence Bio, tenu pendant le Salon de l’Agriculture à Paris, Monsieur Pascal Gury, le Président, a présenté des chiffres clés de l’année 2009.

salade bioLa France a vu, en moyenne, 300 agriculteurs par mois se convertir en agriculture biologique – une dizaine par jour qui a fait le pas.

Fin 2009, 16 400 agriculteurs sont certifiés ou en cours de certification. Fin 2008 ce chiffre était 13 298.

Excellentes nouvelles, mais ces exploitations couvrent un maximum de 2,5% de surface agricole utile (chiffre à confirmer).

Pour Monsieur Gury, atteindre les 6% de SAU en agriculture biologique est le seuil critique pour avoir un marché « digne de ce nom ». C’est seulement avec cette surface que la France pourrait voir ses importations en décroissance significative.

Il y a encore du chemin à faire – faisons le ensemble en encourageons ceux qui sont prêts à se lancer. Achetons bio, achetons à proximité.