Archive pour le mot-clef ‘Agence bio’

Le bio avance en France : moins d’importations, plus de « Made in France »

Vendredi 4 octobre 2013

L’Agence Bio a annoncé des chiffres très positifs concernant le marché français du bio pour 2013.  Malgré un marché alimentaire morose, le marché bio continue à évolué. Il a été multiplié par deux en 5 ans. La demande augmente et pour y répondre, de plus en plus d’agriculteurs font le choix de se convertir à l’agriculture biologique. La barre des 25 000 producteurs a été franchie au 1er semestre 2013 et les surfaces certifiées bio sont en augmentation de 12% depuis le début de l’année.

Les résultats de ces augmentations se voient dans les rayons, où les produits bio français sont de mieux en mieux représentes.  Les chiffres présentés par L’Agence Bio montrent que « les importations » (au sens large, y compris les échanges intra-européens) sont passées de 38% en 2009 à 25% en 2012,  et la baisse se poursuit en 2013.

Les acteurs du bio se mobilisent

Les acteurs du bio, dans tous les secteurs, se mobilisent avec des partenaires pour faire avancer le bio. Tout au long de l’année, dans toute la France, des actions de communication sont mises en place dans les écoles et dans les collectivités pour informer sur le bio et les enjeux pour nous, notre santé et celle de notre environnement.  Les producteurs se regroupent pour organiser des manifestions à thème pour permettre aux consommateurs de découvrir le monde du bio et les bons produits qui existent.

N’hésitez pas à chercher un producteur bio proche de chez vous sur www.biogis.fr et découvrir les méthodes utilisées à la ferme bio.

Des études montrent que les français consomment de plus en plus régulièrement des produits bio…

Jeudi 7 février 2013

L’année 2012 fut une année riche pour le monde biologique ! En effet, d’après des études de l’Agence bio,  plus de deux personnes sur trois ont consommé bio et 43% en ont consommé au moins une fois par mois. De plus, 8% en consomment tous les jours, contre 6% en 2010 et 2011.

 Aujourd’hui, le bio devient un mode de vie et s’inscrit de plus en plus dans la durée. En effet, la production ne cesse d’accroître et les français sont de plus en plus demandeurs de produits biologiques.

Le point néfaste de cette étude est représenté par les français qui ne consomment jamais bio, environ un tiers de la population. Pour 77% d’entre eux, il s’agit d’une raison économique alors que pour d’autres, c’est simplement une question d’habitude.

En cette année 2013, nous espérons que l’agriculture biologique continue à augmenter en part de marché, dans notre pays.

Pour cela, nous vous invitons à découvrir l’histoire des producteurs bio présents au tour de chez vous, en vous rendant sur notre site.

Nouvelles reglementations pour les restaurants/traiteurs : le consommateur verra plus clair lorsqu’il mange bio en dehors de chez lui.

Mercredi 3 octobre 2012

Depuis le premier octobre, des nouvelles règles s’appliquent à l’utilisation du terme « bio » et de la marque AB pour tout ce qui concerne la restauration hors foyer à caractère commercial.

Il y a trois niveaux d’engagement pour les restaurateurs et les règles sont différentes pour chaque niveau.  L’obligation en commun est celle de se déclarer auprès de l’agence bio

  1. Le professionnel qui utilise une ou plusieurs denrées alimentaires bio

Il n’a le droit de mentionner « bio/biologique » uniquement en spécifiant lesquels des aliments dont il s’agit

  1. Le restaurateur qui propose un plat ou un menu bio

95% des ingrédients agricoles (en poids) doivent être bio et les 5% restant ne doivent pas être disponible en bio. Les arômes doivent être naturels, les OGM sont  interdits tout comme le traitement par rayon ionisant (d’autres contraintes s’imposent, pour plus de renseignements suivez le lien en bas de page)

Un contrôle initial, puis un contrôle programmé tous les trois ans.

  1. Le professionnel communique sur l’ensemble de son activité avec des mentions bio/biologique

L’ensemble des ingrédients doivent être bio, y compris les boissons. On tolère des boissons et des ingrédients non disponibles ou couverts par la réglementation ; Il faut cependant clairement les indiquer aux consommateurs.

Au minimum un contrôle programmé annuel.

Suivez ce lien pour plus de renseignements : Actu Environnement.com

D’après les études de l’Agence bio, le bio est en nette augmentation !

Jeudi 7 juin 2012

D’après la dernière étude de l’agence bio, faite pour le début du printemps bio (début juin), l’agriculture biologique connait une incroyable croissance.

En effet, en 2011 les ménages ont consommés  plus de 3,75 milliards d’euros Ttc de produits bio. Ce chiffre a presque doublé en 5 ans puisqu’en 2007, cela représentait 2 milliards d’euros.

Des produits comme le lait ou les œufs ont dépassés le seuil des 10%, dans la consommation totale.

Un consommateur a vu ses achats bio augmentés de 11% en valeur entre 2010 et 2011

La consommation bio a également augmenté dans les plats servis en restauration collective avec une augmentation de 21% par rapport à 2010.

La France à atteint le million d’hectares en 2012, mais cela n’est pas suffisant.

En effet, même si les importations sont en recul du a l’augmentation de la production en France, 32% des produits consommés en France proviennent d’autres pays.

Biogis se montre très  confiant pour l’avenir de l’agriculture biologique en France, qui chaque année continue à augmenter en part de marché ainsi qu’en nombre de producteurs et de distributeurs.

Nous vous invitons à contacter les producteurs bio locaux disponibles sur notre site, tout en consommant leurs produits…

 

Les fruits frais bio…l’objectif du Grenelle 2012 dépassé…profitez-en et regalez vous !

Mercredi 7 mars 2012

Des bons fruits frais bio, vous en trouverez plus facilement avec la progression des surfaces fruitières cultivées en bio en France.

On aurait franchi la barre des 10% selon les chiffres de l’observatoire de l’Agence Bio.

 

Pommes, poires, abricots, kiwis, cerises…nous pouvons trouver ces bons fruits de nos régions. Les enquêtes nous disent que la progression du développement des surfaces en bio se ralentit. Ralentir ne veut pas dire arrêter…alors la progression continue !

 

A nous consommateurs d’encourager nos producteurs à se convertir en bio en réclamons ces produits auprès des distributeurs. Non, à l’importation des produits que nos producteurs savent faire !

 

 

Cherchez un producteur proche de chez vous sur www.biogis.fr