Archive pour la catégorie ‘La bio en Europe’

Cruiser OSR interdit définitivement en France..les abeilles enfin protégées

Mardi 3 juillet 2012

Le Cruiser OSR est un pesticide utilisé en agriculture conventionnelle pour le colza.

Une interdiction de son utilisation vient d’être annoncée. Longuement la cible de critiques, la décision du gouvernement de l’interdire est basée sur des résultats scientifiques.

La molécule active de ce produit aurait un effet néfaste sur le comportement des abeilles, notamment  leur capacité de retrouver leurs ruches.

L’interdiction est à effet immédiat. Il faut signaler que ce produit est utilisé sur la moitié de la production de colza en France, soit sur 650 000 hectares !

N’ayant pas d’alternatif chimique, certains disent que cette décision va nuire à la compétitivité de l’agriculture française…conventionnelle.

Bien évidement, les apiculteurs se réjouissent de la décision. Ils espèrent qu’elle entrainera l’interdiction d’un autre pesticide utilisé pour le maïs.

L’équipe de Biogis est ravie d’entendre cette interdiction..un grand pas en avant vers une agriculture plus respectueuse de l’environnement et son équilibre.

Le fabricant va faire appel…

Article vu sur GoodPlanet

La construction du parc olympique à londres a fait nettoyer un site pollué

Mercredi 16 mai 2012

Le bilan carbon des Jeux Olympiques…aie !

Bon, cherchons du positif…

Pour Londrès, recevoir les JO va apporter du bien pour la ville et ses habitants.

Le choix de l’endroit pour le parc Olympique était bien réfléchi. Il se situe dans une ancienne zone industrielle défavorisé, à l’est de londrès.

 Avant de commencer la construction, deux millions de tonnes de sols pollués ont été nettoyés, puis réutilisés sur place.

L’eau de pluie est réutilisée.

La construction a privilégié des matériaux au faible contenu  en carbone.

En plus, si l’on regarde le côté social de « l’après JO », les habitants de ces  quartiers défavorisés de londrès vont profiter des infrastructures mises en place : transports modernisés, logements abordables, un centre commercial, une piscine et un parc de la superficie de Hyde Park.

Si le développement durable aurait pu être mieux pris en compte, il faut reconnaitre les efforts qui ont été faits.

Biogis a lu l’article sur Goodplanet.info

Adopter une poule pour la sauver de la mort : les anglais ont eu l’idée !

Jeudi 10 mai 2012

Voilà une initiative intéressante, mise en place en Angleterre par Hen Welfare Trust.  Cette association à but non lucratif, fondée en 2005 a pour objectif de trouver des foyers pour des poules pondeuses issues de l’industrie de l’élevage en batterie.

L’association souhaite informer le public concernant le bien-être des poules, la qualité des œufs et surtout comment, avec peu d’effort, ils peuvent soutenir l’industrie des œufs britannique.

L’association souhaite voir un public, ainsi que les entreprises de distribution ou de transformation, acheter les œufs non seulement britanniques, mais également issus des élevages en plein air.

Aujourd’hui, les poules pondeuses passent souvent de la cage à la mort. L’association souhaitent trouver des nouveaux foyers pour ces poules, dans des conditions de vie bien supérieures à celles qu’elles ont connu jusqu’alors.

De nombreuses personnes célèbres  soutiennent l’association.

Existe-il une telle association en France? Si oui, nous aimerions en parler sur www.biogis.fr.  N’hésitez pas à nous le faire savoir.  Contactez-nous.

…et si les pesticides contribuaient à causer l’obésité et le diabète ?

Mardi 17 avril 2012

Comment ne pas être inquiets pour nos enfants ?!

Deux rapports récemment publiés par deux associations scientifiques européennes* constatent que les perturbateurs endocriniens, présentent dans la pollution chimique tout autour de nous, auraient leur part de responsabilité dans l’augmentation des cas d’obésité.

 

Ces perturbateurs sont notamment présents dans les plastiques, les emballages et…dans les pesticides !

 

Jusqu’à aujourd’hui, les recherches et l’éducation pour la prévention de l’obésité se concentraient sur le sédentarisme et l’alimentation. Les scientifiques ont conclu que ces éléments seuls ne suffisaient pas pour expliquer les épidémies mondiales d’obésité et même de diabète.

 

Soyez-en conscients et limitez au maximum les risques de contamination. Encouragez les politiques à agir et surtout encouragez l’arrêt de l’utilisation massive de pesticides…achetez et consommez bio….

 

Privilégiez les sources locales, limitez l’achat des produits pré-emballés….

Ces actions n’ont rien de compliqué, mais peuvent aider à protéger vous et vos enfants contre ces contaminations…

L’équipe de biogis vous encourage à découvrir par vous-même les études.

 

 

Suivez ces liens ci-dessus.

*Réseau environnement santé ECOD (RES) et l’association britannique CHEM trust (ce rapport est en anglais)

Nous avons lu l’article a ce sujet sur GoodPlanet

« Pesticides ? Nos enfants n’en ont pas besoin pour bien pousser ! »

Mardi 20 mars 2012

Le groupe Léa Nature et sa marque Jardin Bio lancent un appel aux candidats à la présidentielle !

Du 20 au 30 mars 2012 aura lieu la 7e édition de la Semaine Européenne des Alternatives aux Pesticides. Lors de cette occasion, le groupe Léa Nature lance une campagne de communication pour interpeller le futur président de la République, et l’opinion publique.

En France, nous sommes  le premier pays européen utilisateur de pesticides, selon l’association Générations Futures, avec pas moins de 65 000 tonnes utilisées, dont 90% en agriculture.

Cette campagne a pour but de sensibiliser un maximum de personnes sur les atteintes à la santé possibles, dues à l’utilisation massive de pesticides dans l’agriculture conventionnelle dont on retrouve des résidus dans l’alimentation. Les candidats se doivent de prendre en considération ce problème majeur de santé publique.

 

Aujourd’hui, il leur est demandé d’accentuer la mise en œuvre d’une agriculture de haute qualité environnementale, comme l’agriculture biologique.

 

Léa Nature, et sa marque Jardin Bio, s’appuient sur une étude de l’association Générations Futures qui démontre qu’un enfant est exposé aux pesticides bien avant sa naissance : le placenta peut contenir en moyenne 8 substances polluantes chimiques différentes*.

Quatre associations environnementales soutiennent cette campagne en faveur d’une agriculture et d’une alimentation saines sans pesticides : Générations futures, APPEL de la Jeunesse, ARTAC et le CRIIGEN.

 

L’équipe Biogis est ravie de pouvoir attirer votre attention sur  cette campagne et souhaite que les candidats écoutent attentivement, avant d’agir pour un avenir propre.

 

* D’après une étude de « Maternal-child exposure via the placenta to environmental chemical substances with hormonal activity »